dimanche 5 octobre 2008

Grands espaces

Pour cette histoire, j'ai voulu privilégier l'ambiance et de larges paysages.
On reproche souvent aux dessinateurs de ne pas faire assez de cases ou d'inserer des pleines pages qui ralentissent le récit.
Ici, au contraire, j'ai voulu une lente mise en place, afin que le climat s'installe de lui-même...

Et j'adore les grands espaces, surtout sur une double-page, comme c'est le cas ici...
On ne se refait pas.

12 commentaires:

Michellux a dit…

Oui, bon, c'est pas une raison parce que j'ai pas encore acheté l'album, qui faut tout me dévoiler avant !

Très jolies planches ...

thierry a dit…

T'inquiète, y'a quand même 54 pages...
Et ça ne dévoile rien de l'intrigue.
Et puis si ça peut te donner envie de le lire, eh ben, c'est bien...

Anonyme a dit…

De planches sur blog qui invitent � d�couvrir la totalit� de l'album, imagine, cher Michellux que je ne connais pas, la r�alit� une histoire qui lit humililit� que chacun devrait avoir face � la nature, de qui nous d�pendons mais dont la plupart se moque,r�flexion sur ce que nous sommes, sur ce que nous avons oubli� entre autre d'o� nous venons, et cons�quences de notre condescendance et ignorance volontaire face � notre terre nourrici�re et ses occupants, , fin probable sous une aute forme, tout cela illustr� magnifiquement , pas un d�tail n'est oubli� la lenteur et le mouvement sont li�s , tu finis ta lecture en ayant froid dans le dos dans tout les sens du terme: en bref: intelligence, talent, imagination, travail aboutissent � "la vibraton du monde".

Anonyme a dit…

Anonyme c'est Méduse mais je n'arrve pas à passer directement. Je ne comprends.

thierry a dit…

Il y avait trop de vagues ou quoi ?
Tes tentacules se sont sans doute emmêlées...
Dommage.

thierry a dit…

Ton commentaire est en tout cas plus que flatteur.
Merci à toi.
Je vais tâcher de voir d'où peut venir le problème.
D'ici là, reposes-toi sur le sable...

korri a dit…

euh tu fais du copié/collé pour les flocons de neige ?? huhu je déééééééééc , mais ca doit être un travail de titan .
chuis vraiment fan de tes dessins .
heyyyyyyyyyyyy au fait t'as pas dedicacé le surf story , je te l'amene a st parres ?

thierry a dit…

Pas de problème, Korri, je te fais ça là-bas.
Pour les flocons de neige, c'est le truc anti-stress après une journée de boulot.
Pis le début de Parkinson, aussi...
En tout cas, ce sera cool de retourner à St Parres, c'est toujours un bonheur, chez eux.

Michellux a dit…

En dehors des flocons de neige, le gros avantage de Parkinson, c'est pour sucrer les fraises et saler les frites (comment ça, elle nulle ... Bon ok, j'm'en vais)

Anonyme Méduse, tu utilise un drôle de clavier ...

thierry a dit…

Y a un autre avantage mais je peux pas en parler ici.
Et depuis la puberté, on me dit que c'est pas propre...
Quand au clavier de "méduse"; m'en fout. C'est l'intention qui compte.

Anonyme a dit…

e� l� c'~~ �ieu3 ?

thierry a dit…

Franchement ?
ouais, c'est mieux