lundi 8 décembre 2008

Madison avenue, inside...

A l'angle de Madison et de la 63ème rue...
Un essai d'ambiance. Hein, monsieur M. ...
Non ?... bon, c'est tout.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Alors là je l'ai chopé en direct!

Quel bel effet , la bête s'engoufre, la neige aussi,quels beaux mouvements! On le sent l'air froid et l'effroi aussi d'ailleurs quand on découvre ce dessin. Bravo. On se retournerait presque pour vérifier qu'on a bien fermé sa porte.
Méduse

Etienne M a dit…

j'ai répondu sur le blog de fugues en bulles!
Superbe!

Fred M a dit…

L'ambiance y est Thierry! Bel essai. On peut aprés s'arrêter sur des détails...mais il ne faut pas oublier que ce n'est qu'un morceau de planche, qui trouvera sa place et se justifiera une fois réuni au reste. Mais on peut en parler ce week-end à Lunéville! N'est-ce-pas?

korri a dit…

Pourvu que rahan se pointe pas a la f'nêtre passssssque là la bestiole est kapût:-)

Michellux a dit…

Il a vu de la lumière, a tiré la bobinette et la porte a chu.
Il faut le comprendre, il commençait à avoir froid aux papattes à force de marche dans cette foutue neige !

galien a dit…

L'ambiance est magnifique...
C'est peu comme si le bestiau ouvrait la porte de son frigo :)

thierry a dit…

Galien : Ouais, il faut dire que pour lui, vu le régime alimentaire, le frigo, c'est dehors justement...

Michel : un smilodon qu'a froid aux pattes...
Faut pas avoir froid aux yeux pour écrire ça.

Korri : Le fils de crâo serait p'têt' dans la mouise quand même, à l'age qu'il a maintenant...

Etienne, fred et méduse : merci.
Bises à vous trois.