lundi 17 novembre 2008

54ème rue, 5ème avenue

La cinquième avenue longe "Central park".
On est tout près...

22 commentaires:

Fred a dit…

Cet homme est fou ! Aller dessiner dehors et si loin par ce temps !!!
Non, un peu plus sérieusement, c'est gigantesquement glacial à souhait !
Et un travail d'orfèvre !

thierry a dit…

Salut Fred !
La distance et le temps importent peu quand on est en solex !

korri a dit…

Etrange qu'il n'y a personne aux fenetres pour voir la neige tomber, pfff sont fous ces ricains !!

Cécile a dit…

Notre ami Czek serait là il te ferait remarquer la jeune et pulpeuse américaine décolorée qui prend sa douche troisième fenêtre en haut à gauche ...
Pas vrai Czek ?

Anonyme a dit…

Superbe plongée dans cette avenue. Bel angle de vue, encore une jolie photo en noir et blanc: actualité américaine oblige!
Et toujours ces détails à en couper le souffle comme cette tempête de neige.Une belle photo animée, comme d'habitude.
Méduse

thierry a dit…

Généralement, quand je me ballade, je regarde pas les fenêtres des gens.

A cause d'une fois...

Je me rappelle, j'avais une douzaine d'année, j'allais, à pieds, à un tournoi de rugby, au stade Frizon, à Châlons en champagne ( on disait châlons sur marne, à l'époque )
Il était très tôt le matin et... il neigeait. Près de la gare, je suis passé près d'un vieux lotissement, tout délabré, avec plein de fissures sur les murs.
Il y avait une fenêtre sans volet mais avec un rideau déchiré et tâché à l'intérieur.
Attiré par la lumière de la pièce, j'ai regardé à l'intérieur, un peu malgré moi...
A l'intérieur, donc, il y avait un couple de petits vieux. Le type buvait son café dans un bol de faïence ébréché devant sa bonne femme qui resserrait, autours d'elle, une robe de chambre aux couleurs passées.
D'un coup, le vieux type a avancé sur elle et lui a donné une incroyable gifle...
Je n'ai jamais su pourquoi.
Ni ce qui s'est passé ensuite...
Je m'étais senti tellement mal devant cette fenêtre, que j'ai recommencé à marcher en me concentrant absurdement sur les vagues de neige que faisaient mes chaussures en la bousculant.
Rarement, je me suis senti aussi mal et inutile qu'à ce moment-là.

J'avais douze ans.

Depuis, je ne regarde que peu ou pas du tout les fenêtres de l'extérieur, surtout la nuit...

Vous allez rigoler ( déjà parce que je vous ai parlé de Rugby... ), ça fait trente ans que je suis passé dans cette rue...
Mais j'y pense toujours, les soirs ou les matins d'hivers quand je vois de la lumière de ma rue ou quand je vais au boulot...

Et puis, si vous rigolez, je m'en fout...

Bref, je regarde pas aux fenêtres.

Bonsoir Méduse.

Content que la photo t'ai plu...

Promis, j'en prendrai d'autres.
Histoire que tu continue ta ballade.

Mais évite les vieux lotissements près des gares...
On y voit de pauvres trucs dont on aimerait ne pas se souvenir...

Merci de vos commentaires, au fait.

A tout bientôt.

horing a dit…

Cécile > Ou çà? OU CAAAAAAAAAAAAAAAAAA ????? FIFILLEUUUUUUUUH !

korri a dit…

euhhh horing ?? c'est korri j'ai surement fais une fausse manip avec la vérif des mots

thierry a dit…

Voilà, et le temps que tu refasses ta pauv' manip, la gonzesse s'est tirée...
La vie n'est qu'une vacherie, moi j'vous l'dit

Anonyme a dit…

De toutes façons, t'as dit que tu regardais plus aux fenêtres surtout s'il neige!
Par contre , Korri , au vue du nombre de fenêtres et du nombre d'immeubles , tu en verra sûrement une un jour;
Ne vous affolez pas les mecs, c'est comme ça que vous perdez votre self control et qu'un gentil minou viendra vous faire regretter de jouer aux voyueurs .
Au fait, Cécile, il ya un beau black, tablettes de chocolat et tout et tout, pas mal de dos aussi.... quatrième fenêtre , 2è étage 1er immmeuble. Et pas d gros minet à l'horizon: on va sonner?

Allez, à plus l'ami! Tu vois les bêtises que tu nous fait dire!
Méduse

Cécile a dit…

Bonjour à toi Méduse ...
Barrack prend sa douche ?? Et les mecs y a Meduse qu'a vu Oba-Oba quatrième fenêtre !!
Korri, sorry, t'as loupé Barbie sous la douche ... en même temps t'étais où ??

Trève de plaisanteries : Thierry, là je suis sérieuse : j'adore ce que tu fais ;)
Bizzzz

korri a dit…

@ Méduse, au vu de mon grand age ( 99 ans ) je ne désespère pas c'est sur j'ai encore toute la vie devant moi.
@Cecilastic ,bin j'étais a Toul aujourd'hui ( banlieue nord du Bronx ) ;-))
@Thierry , moi aussi je ne déteste pas ce que tu fais ...

thierry a dit…

Mouais...
Vais peut-être me mettre à dessiner des portes...
Quoique je me rappelle : y'a des fenêtres que j'aimais bien regarder.
Mais elles n'étaient pas au rez-de-chaussée...et je n'avais plus douze ans.
Enfin bref.
Je vais pas balancer des épisodes de ma vie à chaque fois, non plus.

Espérons que la neige rafraichira tout le monde, MMMMMMMmmmmmh ?

Michellux a dit…

Ouaip ! Très jolie planche, toujours autant captivante.
Et au rugby, tu jouais à quel poste ?

thierry a dit…

J'étais trois-quart aile
J'avais une bonne pointe de vitesse mais j'étais plutôt léger, alors...

Czek a dit…

Comment ça une américaine décolorée à la fenêtre? Où ça? Où ça?
...
Je ne vois aucune présence humaine, malheureusement... Seulement des façades froides et vidées depuis longtemps. Et si je laisse mon imagination malade se balader davantage dans cette avenue, j'entends le râle d'une créature, et son corps pesant qui frotte le long des murs. Et je me demande, un instant, si ce n'est pas le vent qui hurle... Mais le vent n'a pas son ombre qui bouge dans le rideau de neige. Le vent ne fond pas sur le promeneur perdu. Le vent n'a pas la gueule énorme ce cette créature qui surgit devant mo...

Bon, allez, quand je vous dit que j'ai une imagination malade. 'faut pas me relancer moi... Surtout avec ce New York somptueux... Allez, je file à ma table à dessin.
Et puis, demain, c'est manif. Qu'est-ce qui pourrait bien rimer avec Darcos...
;-p

Czek

thierry a dit…

Vamos !
Tu l'as dans l'os...
l'école , c'est pas un sacerdoce....
Calmos !

Anonyme a dit…

Nombre d'élèves à la hausse,
Darcos se défosse:
Comptabilité fausse
Hypocrisie à sa sauce.

Méduse

Cécile a dit…

A 60 zantos
derrière mon buros
fasse à 50 gosss
qui foutent le bordelos
et jouent avec ma cannos
et mes lunettos à triple foyetos
je pense à ma retraitos
encore dix ans à tiros
merci darcos ... :/

Cécile a dit…

OH j'avais oublios !
demain c'est l'beaujolos !
Manif et beaujolos
quelle belle journos qui s'annos !!! :D

Anonyme a dit…

Boudiou je ne m'en lasse pas de cette neige, surtout qu'elle décore déjà mon lieu de travail...
Ta technique me fascine toujours autant. Sublime dessin !
signé Golov

Cyril a dit…

Il y a pas à dire, c'est toujours aussi impressionnant. Vivement la suite.