mardi 25 novembre 2008

Saint Patrick, 5ème avenue

Eh oui, sur la cinquième avenue...
Toujours dans le même coin.

9 commentaires:

Fred a dit…

"Hmmm...Intéressant que cette silhouette fantomatique saillante qui déchire le rideau blanc venteux, qui ne cesse de brouiller la vue. Un brin de mysthicisme, la présence d'une âme ou le souvenir d'un paysage de caverne stalacticienne, chère à ces braves dents-de-sabre... Le suspense reste total en tout cas!"
Un p'ti bonjour au passage, Thierry! J'ai eu grand plaisir à te revoir à l'expo d'Etienne et à partager un os à moëlle en ta compagnie.

thierry a dit…

Qu'est ce qu'il y a de meilleur que les os à moëlle dans une blanquette, je vous le demande !
C'est sans doute pour ça que les gens nous les avaient tous laissés, hin, hin, hin !

C'était sympa de se voir et de causer "projets"...

On remet ça bientôt à lunéville !

Sinon, le coté stalacticien et incongru de St patrick, au beau milieu de la 5ème avenue m'interesse, en effet...

Pour la fin du suspense, ce sera septembre 2009 : je ne ferai pas de prépublication de planches complètes ( ou alors, juste quelques-unes...hin, hin... )

korri a dit…

il fait toujours ce temps de chiotte a nouille yorque ?

thierry a dit…

Ouais, j'aime bien !
C'est pour ça que j'y reste...

Michellux a dit…

Okay, I understand now ! It is because you are living in Nouille Yorque, that we don't have the same hour on our blogs. It is the jet lag !!!

Living in the States, your english should be fluent ! Is'n it ?

Anonyme a dit…

Joli contraste;
Je suppose qu'il faut s'attendre (après cette déferlante de blancheur immaculée) à la noirceur de ces tableaux par l'histoire, et à quelques pastilles roges dans le paysage??

C'était peut-être le message codé d'Etienne: un os à moëlle dans la blanquette.Hum, bref.

Sinon, au risque de me répéter, c'est toujours aussi surprenant d'allier qualité et quantité sans que l'une n'évince l'autre.

Méduse

thierry a dit…

Hello, michel.
Nice to meet you here !
See you soon, on your blog, and beyond !!

Bonsoir méduse
Bien sûr, cette tempête de neige cache quelque chose...
Un vieux secret ou une douleur d'enfance...
Quelques pastilles...oui, sans doute...mais que j'espère accompagnées de poésie et de sens.
J'y travaille en ce moment ( vu qu'au niveau histoire, je suis attendu au tournant, je crois...)

AU RENDEZ-VOUS DES BONS COPAINS... a dit…

Je viens de recevoir "LA VIBRATION du MONDE"...MAGNIFIQUE OUVRAGE ! MERCI pour la non moins belle dédicace. Je surveille les nouvelles parutions.
A BIENTOT THIERRY

thierry a dit…

AAaaaahhh, cool !
Bonne lecture, alors.
A tout bientôt, toi !